Découverte des métiers de l’artisanat à l’École Centrale de Lyon

À l’occasion de la Foire de Lyon, Frank Debouck, directeur de l’École centrale de Lyon et Alain Audouard, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) du Rhône ont signé ce jour la convention « Artisan Ingénieur » conclue pour une durée de trois ans.

L'objectif de ce partenariat est de rapprocher deux mondes, que l'on oppose souvent, alors qu'ils peuvent se rencontrer et cohabiter.

Horloger, ébéniste, ferronnier... On compte plus de 250 métiers dans l'artisanat. "Il y a un croisement de compétences intéressant entre artisanat et ingénierie", a expliqué Frank Debouck, directeur de l’École Centrale de Lyon. "Tous les ans, nos élèves se posent des questions de sens. Une césure ou un stage chez un artisan est une bonne façon pour eux de trouver des réponses. La main et le cerveau ne peuvent pas travailler séparément ! Je crois énormément en ce projet ", a-t-il déclaré.

Ce partenariat a pour ambition de permettre aux élèves de l’École Centrale de Lyon – en sus de leur formation d’ingénieur - de découvrir les métiers de l’artisanat. La Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône pourra aussi proposer à ses entreprises l’accès à des compétences et outils de l’École Centrale de Lyon pour accompagner des projets innovants. Cette démarche s’inscrit pour l’École Centrale de Lyon dans le développement de la formation de l’ingénieur augmenté qui vise à proposer, au-delà du socle d’ingénieur généraliste, un choix étoffé de « mineures » comme c’est déjà le cas avec le CHEL’[s], le Collège des Hautes Études Lyon Science[s] ou avec « talents croisés » avec l’Institut Paul Bocuse.

Retrouvez le communiqué de presse complet dans notre espace presse.